© 2019 ACADÉMIES DU GRAND PARIS    +33 9 84 15 52 49 /  contact@aiep.fr

  • Grey Facebook Icon

Gilead Mishory est né en 1960 à Jérusalem. Il commence à jouer du piano à l'âge de neuf ans, mais à l'âge de vingt et un ans, après avoir quitté l'instrument pendant trois ans, il décide de se consacrer exclusivement à la musique. Diplômé de l'Académie Rubin, il s'installe en Allemagne en 1984. Sur la recommandation d'Alfred Brendel, il reçoit des bourses de la Hanns-Seidel-Stiftung, de la ville de Munich et du gouvernement autrichien. Cela lui permit de terminer ses études à Munich avec Gerhard Oppitz et à Salzbourg au Mozarteum avec Hans Leygraf. Il a également étudié la musicologie à l'Université Ludwig-Maximilians de Munich.


Même au début de sa carrière de concertiste, Gilead Mishory s'est distingué comme un pianiste profond dont le jeu est plein de caractère et d'individualité. En tant que professeur à la renommée Université de Musique de Fribourg, son activité pédagogique s'est étendue dans le monde entier. Au cours des vingt dernières années, il compose régulièrement, ce qui lui vaut de plus en plus de succès et d'intérêt.


Mishory a joué en solo, avec des orchestres et avec des partenaires de musique de chambre renommés, en Europe, aux États-Unis, en Asie de l'Est et en Israël. Son répertoire extrêmement large comprend tous les styles musicaux, avec un accent particulier sur la musique des XXe et XXIe siècles.


Son individualité et les accords non conventionnels dans ses programmes ont été populaires auprès du public et des critiques. Des projets comme "Fin du Siècle", qui a été diffusé en Europe au tournant du millénaire, le "Moon Concert", présenté pour la première fois au Festival Schleswig Holstein, ou la combinaison de Schubert avec ses propres compositions ont attiré l'attention.


Mishory est le premier pianiste à avoir enregistré les œuvres pour piano complètes et la musique de chambre avec piano de Leoš Janáček. D'autres CD avec des œuvres de Haydn, Brahms, Schubert, Bartók, Debussy, ses propres compositions et de nombreux enregistrements radiophoniques ont été lus avec enthousiasme dans la presse: Le Frankfurter Allgemeine Zeitung l'a qualifié de "magicien du son"; La Neue Zeitschrift für Musik parle d'un «poète techniquement parfait du piano»; la Neue Presse l'a décrit comme un «pianiste avec un sens du son, du charme et de l'esprit»; Le Westdeutsche Zeitung a trouvé dans son jeu "la magie que nous connaissons seulement des anciens maîtres".


Le cycle "Lider-Togbuch", après les poèmes yiddish de Sutzkever, commandé par la ville de Munich, fut la percée de Mishory en tant que compositeur en 1998. "Hebräische Balladen", un cycle de chansons d'après Else Lasker-Schüler, commandé par la Culture- Fondation North-Rhein-Westfalia, a été créée à Wuppertal à la fin de 2002, ainsi que sa "Debka Fallastin" à Paris. En mai 2005, son cycle de piano "Fugitive Pieces" était au centre d'un concert spécial du Südwestrundfunk à Baden-Baden, commémorant le 60e anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale. Au printemps 2006, il a terminé son nouveau quatuor à cordes, "Psalm", inspiré par le poète Paul Celan. "Di vayte haymat mayne", un cycle de chansons pour ténor et orchestre, d'après des poèmes de Marc Chagall, a été créé à Munich en juillet 2007. Le "Süddeutsche Zeitung" a parlé de "grandiose impression". En 2010, il a terminé son premier opéra, "Isaac's Youth". CD avec les œuvres de Mishory est sorti par "NEOS" en 2011; Cette année, le nouveau CD "To Aeneas" avec des œuvres de Clementi, Mishory et Tartini.


En 1998, Gilead Mishory a été nommé professeur à la "Hochschule für Musik" à Dortmund. Depuis 2000, il est professeur principal à la célèbre université de musique de Fribourg, en tant que successeur de Seemann, Levin et Béroff. Il est régulièrement invité à donner des master class dans le monde entier.